Grades DAN et nomenclature du KINOMICHI
C.S.D.G.E.* de l'UFA** en France

logo Union des Fédérations d'Aïkido

*Commission Spécialisée Dan Grades et Equivalents (grades Dan d’Etat)          ** Union des Fédérations d’Aïkido

 En France, le code du sport prévoit une série de dispositions visant à protéger les dans ou grades équivalents délivrés dans les différents arts martiaux. Au sens du législateur, il s’agit de « qualifications ». […] L’article L.212-5 dispose ainsi que « nul ne peut se prévaloir d’un dan ou d’un grade équivalent (…) s’il n’a pas été délivré par la commission spécialisée des dans et grades équivalents de la fédération » délégataire ou agréée. […]. 

« Il faut connaître la technique car une technique juste est un trésor que l'on partage avec l'élève. Le débutant est d'une grande sensibilité. Il faut lui montrer des mouvements avancés car il goûte la merveille qu'on lui dévoile comme j'ai
moi-même goûté au premier jour les techniques de mon Maître Ueshiba Moriheï ».

L’utilisation incontournable des grades DAN

Pourquoi les grades DAN ?

En France pour les activités sportives qualifiées d’Art Martial, l’obtention d’un diplôme pour enseigner est conditionnée par la possession préalable d’un grade « DAN ».

Noro Masamichi Senseï avait pris la décision de créer des diplômes officiels pour enseigner sa discipline. Il a ainsi décidé de mettre en place les grades « DAN » pour le Kinomichi discipline émergente et utilisant les mêmes techniques que l’Aïkido.


Comment la mise en place a été effectuée ?

Au terme d’un long travail en coopération avec les dirigeants de la FFAAA*, la CSDGE de l’UFA* a reconnu et validé le système pyramidal instauré par Noro Masamichi Senseï en 2012 ainsi que les titres et grades délivrés par la Daï Nippon Butoku Kai General Corporation au Japon.

Dans le même temps (en 2018) était officiellement créée, au sein de la CSDGE de l’UFA, la commission des grades Dan pour le kinomichi composée des hauts gradés de la discipline.

*Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et discipline associées devenue Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo, Kinomichi et discipline associées

*Commission Spécialisée des Dans, Grades et Équivalents de l’Union des Fédérations d’Aïkido.


Évolution de la mise en place des grades DAN

Dans la continuité du travail réalisé, des diplômes de Brevet Fédéral de kinomichi ont pu être décernés (BF) puis des diplômes d’État (DE JEPS et DES JEPS).


Signification des grades DAN appliquée au kinomichi.

Les grades DAN permettent une évaluation de la formation continue pour le pratiquant de façon impartiale en se référant à une progression factuelle, méritée, sur des critères objectifs référencés dans la nomenclature du Kinomichi. 


Raison d’être des grades DAN dans le temps ?

Les grades DAN garantissent le niveau technique et la compétence de son titulaire. Ils sont des titres protégés par la loi, gage du sérieux de la formation et de l’encadrement technique fédéral.

Strictement règlementé en France, la délivrance des grades DAN n’obéit à aucune considération commerciale ni dérive sectaire qui seraient de nature à tromper le pratiquant. Le grade DAN est ainsi la reconnaissance de la valeur et de l’assiduité à la pratique de son titulaire.


La délivrance des grades DAN ?

En france, les grades Dan de kinomichi sont exclusivement délivrés par l’Etat via la commission spécialisée des grades Dan et équivalents (CSDGE de l’UFA).

Au Japon, pour le Kinomichi et intégrés dans l’Aïkido, les grades DAN et et les titres de Maîtrise*** sont attribués également sur examens et d’après des critères stricts par Dai Nippon Butoku Kai General Corporation (DNBK), organisme officiel dirigé actuellement par le cousin de l’Empereur émérite Akihito.

La nomenclature avec les grades DAN d’Etat support de la formation continue

 Pourquoi la nomenclature ?

Elle a été mise en place sous la direction de Noro Masamichi Sensei de 2005 à 2011. Elle permet d’avoir un cadre pour la pratique du Kinomichi associée aux grades DAN.


Comment utiliser la nomenclature du Kinomichi ?

Les grades DAN constituent une distinction objective à chaque étape de l’évolution du pratiquant, menée à son rythme avec le soutien de son enseignant.

La nomenclature est un relevé exhaustif des techniques et postures définies pour chaque niveau de grade DAN. Il s’agit d’un recueil qui permet le suivi de la progression du pratiquant et de vérifier ses connaissances sur les bases des initiations déclinées par modules.

Dans sa progression, le pratiquant accède ainsi au contexte philosophique propre au kinomichi et aux arts aïki.

Nomenclature officielle du Kinomichi selon Noro Masamichi Sensei

 

Nomenclature du kinomichi, les techniques
Nomenclature du kinomichi, les formes d'approche et de contact