SANTÉ ET TRADITION MARTIALE

"Au début de mon enseignement, on approchait celui de mon Maître Ueshiba Moriheï par l'étude technique. J'ai voulu que mes élèves suivent la direction du Ki (énergie/souffle) alors j'ai créé le Kinomichi. Aujourd'hui (2007), c'est une nouvelle étape : je veux qu'ils abordent le Shin (cœur), qu'ils étudient la Voie du souffle et du cœur (Ki Shin). Le moyen de cette étude est le grand ensemble des techniques. Les techniques sont la porte du cœur et doivent porter le cœur avec énergie.
Je n'ai jamais trahi l'enseignement de mon Maître. La fidélité est la tradition japonaise."

Noro Masamichi Sensei

Kinomichi et santé

Le Kinomichi, l’énergétique orientale humaine et factuelle, la bonne connaissance du Budo en général et en particulier de l’Aïkido, sont une aide à la protection de la santé dans le respect de la tradition martiale.

Kinomichi et International Kishin Ryu Aikido

L’International Kishinryu Aïkido permet la pratique et l’enseignement du Kinomichi ainsi que de l’Aïkido basé entre autres sur le style de Maître Masamichi Noro, le Kinomichi. Ce nom a été attribué et certifié officiellement au Japon par la Dai Nippon Butoku Kai General Corporation (DNBK), organisation prestigieuse créée en 1895 contrôlée par le gouvernement japonais et sous l’égide de la famille impériale. L’International Kishinryu Aïkido est membre de « l’International Kishin Ryu Association  » (IKA), association internationale multidisciplinaire

Ce Dojo-Ecole est dirigé par les plus proches et anciens disciples de Maître Masamichi Noro, titulaires en France du DESJEPS Aïkido Aïkibudo et disciplines associées, tous hauts gradés et titrés de Kinomichi et d’Aïkido en France et au Japon. En s’unissant aux organisations de pays, il permet le développement du Kinomichi sur le plan international par l’action collective de ses membres gradés ou non, enseignants ou non, en les rassemblant dans la fédération internationale de Kinomichi

Kinomichi discipline née en France en 1979 et émergente de l’Aïkido 

années d’officialisation 2001 – 2021

Progression sur vingt années de mise en place officielle technique, pédagogique et administrative (2001 – 2021).

En 2001, création de l’association internationale d’enseignants du Kinomichi : Hubert Thomas devient président et Maître Masamichi Noro est le président d’honneur. 

En 2003, création du premier passeport pour le Kinomichi.

En 2005, début de la rédaction de la nomenclature officielle finalisée en 2011 et pilotée par Maître Masamichi Noro. 

En 2008, création du monitorat FFAAA de Kinomichi qui devient le brevet fédéral en 2019 ; Maître Masamichi Noro exige par ailleurs depuis des années pour les enseignants l’obtention du tronc commun du brevet d’État en France.

En 2012, dans le monde des Arts Aïki, le Kinomichi accélère son ouverture et son développement en France et au Japon avec la mise en place de titres et grades reconnus à l’international.

En 2013, Maître Masamichi Noro décède malheureusement en mars. Le Kinomichi continue à évoluer conformément à son souhait et notre engagement. La même année une démonstration de Kinomichi est effectuée pour la FFAAA devant le Doshu Moriteru Ueshiba.

En 2016, présentation du Kinomichi devant la Princesse Impériale au Japon dans le Butokuden.

En 2017, le Kinomichi est dans le domaine public.

En 2018, les grades Dan d’État de la CSDGE de l’Union des Fédérations d’Aïkido (UFA) en France sont mis en place.

En 2019, le Kinomichi devient discipline associée à la FFAAA, fédération agréée par l’État français. L’institut français du Kinomichi (IFK) est créé ainsi que le brevet fédéral FFAAA. La même année, une démonstration de Kinomichi est faite pour la FFAAA associée à la FFAB, à la maison du Judo à Paris, pour le Kagami Biraki organisé par la FÉDÉRATION FRANÇAISE DE JUDO avec la présence exceptionnelle pour l’occasion de Haruki Uemura, Président du Kodokan, ainsi que celle de Monsieur Kitera, ambassadeur du Japon.

En juin 2020, le Kinomichi accède en France aux premiers diplômes d’État DEJEPS (Aïkido et disciplines associées). 

En mai 2021 et dans le prolongement de l’association créée en 2001, les plus proches disciples de Maître Masamichi Noro, membres du conseil supérieur du Kinomichi (CSK), également plus hauts gradés et titrés internationaux pour le Kinomichi, créent la fédération internationale de Kinomichi (IKF) comprenant l’international kishin ryu association (IKA) www.kinomichi-international.org, référence mondiale pour le développement fédérateur et international de la discipline.

En octobre 2021, les premiers diplômes d’État supérieur DESJEPS (Aïkido et disciplines associées) sont obtenus.

En novembre 2021, la FFAAA change de nom et devient Fédération Aïkido, Aïkibudo, Kinomichi et Disciplines Associées.