"Maître Ueshiba reste mon maître et mon corps est Aïkido"
(Interview "Au coeur de l'Art" juillet 2009)

Maître Masamichi Noro

Parcours de l’enseignant

hubert thomas
Hubert Thomas
disciple de Maître Masamichi Noro

Formation et certifications :

DESJEPS Aïkido Aïkibudo et disciplines associées ; nommé au Japon HANSHI en 2016 sous l’égide de la famille impériale ; SHIHAN Aikido en janvier 2012 ; Directeur Technique Régional DTR Fédération Aïkido Aïkibudo et Disciplines Associées (FFAAA) de 1983 à 1985 et Conseiller Technique Régional CTR Fédération Aïkido et Kobudo (FFAK) de 1981 à 1983.

Etude multidisciplinaire des arts martiaux depuis 1967 en commençant par le Judo conjointement à l’Aïkido comme discipline principale avec différents Maîtres et experts du premier cercle d’élèves de Moriheï Ueshiba (M Noro, A Nocquet, H Kobayashi, K Asai, et plus ponctuellement N Tamura, S Yamaguchi…) ainsi que JD Cauhepe, J et P Villaret.  

Liens concernant d’autres certifications :

blason2
Kenjutsu (7th Dan Haragei)
wosd
WOSD (Master 7th Degree)
logo-acupunctue-scientifique
Médecine acusience

Fonctions techniques : 

Responsable de la commission technique FFAAA de Kinomichi et membre du conseil supérieur du Kinomichi (CSK).

Représentant International désigné par la Dai Nippon Butoku Kai General Corporation Japon (division internationale).

Fonctions associatives actuelles :

Président de la Kishinryu International Association et de l’Institut Français de Kinomichi (FFAAA). 

Membre du comité directeur FFAAA.

"Il faut sentir le rythme de l'autre et pousser sur son souffle en y posant le sien, ki awase, de là vient la force d'une technique, c'est le kokyu"

Maître Masamichi Noro

Souvenirs…

Maître Masamichi Noro
2007 Kinomichi avec Maître Masamichi Noro JP Cortier et L Forni
1978 Aikido alors 2ème Dan, avec J Villaret
Années 70 Aïkido avec Maître A Nocquet et JD Cauhepe
Premières années avec Judo (et Aïkido)
Aikido 1980
Kinomichi
avec Maître Masamichi Noro
Butokuden, intérieur (2012)
Butokuden, extérieur

Historique

Concernant plus spécifiquement le Kinomichi : progression sur vingt années de mise en place officielle technique, pédagogique et administrative (2001 – 2021).

En 2001, création de l’association internationale du Kinomichi ; Hubert Thomas devient président ; Maître Masamichi Noro est le président d’honneur. 

En 2003, création du premier passeport pour le Kinomichi.

En 2005, début de la rédaction de la nomenclature officielle finalisée en 2011 et pilotée par Maître Masamichi Noro. 

En 2008, création du monitorat FFAAA de Kinomichi ; Maître Masamichi Noro exige par ailleurs depuis des années pour les enseignants l’obtention du tronc commun du brevet d’État en France.

En 2012 dans le monde des Arts Aïki, le Kinomichi accélère son ouverture et son développement en France et au Japon avec la mise en place de titres et grades reconnus à l’international.

En 2013, Maître Masamichi Noro décède malheureusement en mars. Le Kinomichi continue à évoluer conformément à son souhait et notre engagement.

En 2017, le Kinomichi est dans le domaine public.

En 2018, les grades Dan d’État de la CSDGE de l’Union des Fédérations d’Aïkido (UFA) en France sont mis en place.

En 2019, le Kinomichi devient discipline associée à la FFAAA, fédération agréée par l’État français. L’institut français du Kinomichi (IFK) est créé ainsi que le brevet fédéral FFAAA.

En juin 2020, le Kinomichi accède en France aux premiers diplômes d’État DEJEPS (Aïkido et disciplines associées). 

En mai 2021 et dans la suite de l’association créée en 2001, les plus proches disciples de Maître Masamichi Noro, membres du conseil supérieur du Kinomichi (CSK), également plus hauts gradés et titrés internationaux pour le Kinomichi, créent la fédération internationale de Kinomichi (IKF) comprenant l’international kishin ryu association (IKA) www.kinomichi-international.org, référence mondiale pour le développement fédérateur et international de la discipline.

En octobre 2021, les premiers diplômes d’État supérieur DESJEPS (Aïkido et disciplines associées) sont obtenus.

En novembre 2021, la FFAAA change de nom et devient Fédération Aïkido, Aïkibudo, Kinomichi et Disciplines Associées.

Concernant le dojo Soaxia

La section Aïkido à Nîmes France est créée en 1956. Elle se développe avec des Maîtres et Experts (Tadashi Abe, Masamichi Noro, Masahiro Nakazano, Nobuyoshi Tamura …etc…).

Maître Masamichi Noro arrive au dojo de Nîmes (Judo Club du Gard) le 22 septembre 1961 et grade par la suite 2ème Dan les premiers professeurs d’Hubert Thomas J. et P. Villaret. Ils lui ont permis de le rencontrer dès l’adolescence. 

Par la suite, le Centre Nîmois des Arts Martiaux (CNAM) est créé pour l’Aïkido. La pratique est quotidienne. Hubert Thomas y devient assistant en 1975. 

A partir de 1986, création d’un dojo privé qui suivra la disparition du CNAM. Il permet au cours de déménagements successifs la pratique de l’Aïkido, du Kenjutsu, d’autres disciplines d’origine orientale et… du Kinomichi.

Avec l’introduction de l’enseignement du Kinomichi le nom « Soaxia  » est donné en 1997 à ce dojo privé. En 2001, le dojo « Kinomichi Soaxia » a adhéré à la FFAAA.